Présentation - Table des matières - Extraits - Témoignages - Commander

ÉVALUER UN SCÉNARIO

TÉMOIGNAGES




"Écrire un scénario, ça s'apprend. Mais lire un scénario, aussi, ça s'apprend. A ce titre, Évaluer un scénario est le manuel indispensable des professionnels de la profession."
 
Christophe Turpin
scénariste et réalisateur

"Évaluer un scénario est un livre unique qui m'est très utile car, sans entrer dans la complexité des mécanismes de la dramaturgie, il me renvoie à mon ressenti de spectateur, m'aide à l'analyser et à le dépoussiérer de tout ce qui pourrait le biaiser. Puis il me fournit un certain nombre de techniques pour affiner mon jugement et étayer en profondeur mes recommandations et mes décisions d'investissement"
 
Serge Hayat
producteur et président de Cinémage

 

 
  "Évaluer un scénario est devenu l'un de mes outils indispensables pour m'aider à rédiger un compte rendu de lecture, que ce soit pour les scénarios que je produis ou en tant que lectrice au sein d'un comité de sélection. Mon objectif est toujours de faire comprendre à l'auteur pourquoi il me semble que certaines choses fonctionnent et d'autres m'ennuient ou ne me plaisent pas. La partie du livre listant les diagnostics les plus répandus m'aide énormément à préciser quels diagnostics sont liés aux symptômes que je ressens."
Nathalie Algazi
productrice


"Si je devais évaluer Évaluer un scénario, je dirais... Authenticité : l'auteur en fait preuve, comme à son habitude ! Symptômes : le lecteur (paresseux) que je suis dévore page après page, un signe plutôt rassurant. Diagnostic : l'ouvrage est sain mais pourrait néanmoins s'avérer contagieux. Prescription : on prescrira en priorité ce manuel aux script doctors, dans le cas précis où ceux-ci s'avèrent plus malades que leurs patients. Attention toutefois : la notice devrait faire état de certains effets secondaires (rougeurs, allergies, éruptions cutanées) qui pourraient se manifester chez les malades atteints d'une névrose connue sous le nom de "comediaphobie"."
 
Jean-Luc Goossens
scénariste


"J'ai lu des centaines de scénarios dans le cadre de mon travail au sein de productions cinématographiques. Au début, en tâtonnant. Puis, avec l'expérience, m'est venu le sentiment d'une certaine expertise. Et, en même temps, l'impression de manquer d'une grille de lecture suffisamment large et précise. J'ai donc acheté des livres sur l'écriture de scénario, suivi des stages, assisté à des conférences. Je restais insatisfaite, dépourvue. Je n'arrivais pas à trouver l'adéquation entre les règles d'écriture proposées et les manques que je constatais intuitivement dans un scénario. Jusqu'à la parution du livre d'Yves Lavandier. Évaluer un scénario comble un vide. Il me permet de clarifier mes ressentis, de me poser les bonnes questions, de relier mon sentiment aux failles comme aux réussites du scénario, de rester vigilante sur les idées reçues et les phénomènes de mode, de garder la bonne posture face à l'auteur. Enfin un livre pour les lecteurs de scénario !"
 
Catherine Pellier-Cuit
assistante de production


"Les membres de la commission d'Avance sur Recettes seraient bien inspiré de lire et de méditer Évaluer un scénario d'Yves Lavandier."
 
Alain Riou
journaliste, cinéaste et dramaturge


"Il y a plus de vingt ans, la télévision belge accueillait Yves Lavandier pour animer un atelier d'écriture de scénario. Nous étions une dizaine de participants, je me souviens que c'était l'été, Yves portait un short. Désinvolture à l'américaine ? Après tout, il avait fait ses classes de l'autre côté de l'Atlantique. Mais déjà il avait trouvé un ton pour parler du scénario : à côté de Billy Wilder et de Hitchcock, il y avait déjà Tchekhov, Hergé ou Ibsen. En trois semaines, ma vie a changé. Je ramais comme journaliste. En écoutant Lavandier, il y a eu un déclic. L'année suivante, mon premier scénario est devenu un film et je n'ai plus jamais arrêté d'écrire pour le cinéma et la télévision. Aujourd'hui professeur de scénario à l'IAD, je cite régulièrement La dramaturgie d'Yves Lavandier et je souris quand les étudiants me disent : "Ah oui, la bible du scénariste !". Les deux dernières publications de Lavandier Construire un récit et Évaluer un scénario poussent encore plus loin la réflexion. Il faudrait obliger les producteurs et les diffuseurs à les lire."
Gabrielle Borile
scénariste


"Le hasard, parfois... Il se trouve qu'on m'a proposé dernièrement d'accompagner l'écriture d'un scénario, dans le rôle de "script doctor", juste après que j'ai lu Évaluer un scénario (j'ai également lu La dramaturgie, Construire un Récit, et participé aux ateliers d'écriture d'Yves Lavandier). Cette lecture m'a vraiment aidé à épauler l'auteur du projet en question. Je ne suis pas un professionel de l'exercice, mais j'ai pu constater qu'en respectant quelques points détaillés par Yves dans son ouvrage, on pouvait apporter un véritable coup de pouce à un auteur, malgré des retours parfois "durs" en ce qu'ils engendrent beaucoup de re-travail pour le scénariste. "Accompagner" et pas seulement "juger" ou "critiquer" le travail d'autrui, c'est l'apprentissage qu'on fait grâce à ce livre. Une démarche positive, certes moins spectaculaire que la sempiternelle insatisfaction, mais bien plus efficace. N'ayez plus l'air d'un professionnel, devenez-le!"
Patrice Mercier
auteur et comédien


"Me disant qu'avant d'évaluer il fallait savoir construire, j'ai commencé ma lecture par Construire un récit, puis j'ai poursuivi par Évaluer un scénario. Pour moi les deux livres forment un tout, le premier présente les fondations essentielles à la construction d'un récit, le deuxième, tel un point d'orgue, précise des choses évidentes, bien souvent oubliées. J'ai lu Évaluer un scénario d'une traite et avec beaucoup de plaisir. Il m'a fait rire, parfois jaune, tellement ce qu'il y est raconté sur ce que subit un auteur se faisant "évaluer" est juste. Le livre me rappelle avec pertinence et sensibilité les choses essentielles qu'il est important d'avoir à l'esprit lorsque nous sommes amenés à faire un retour sur le travail d'autrui.
J'ai particulièrement été touché par l'attitude authentique et autonome que préconise Yves à la lecture d'un scénario. Combien de fois, ne sommes-nous pas tentés de projeter notre propre univers sur celui d'autrui ? Combien de fois en jetant une vague impression personnelle, voir diffuse, nous oublions que les lignes que nous venons de lire sont faites avant tout de sueur...
"
 
Stéphanie Sphyras
comédienne, scénariste et metteur en scène